Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 07:48












                 "Si vous avez compris, vous avez sûrement tort" Jacques Lacan








Je suis allée papillonner sur le blog de Malou et son dernier article me donne l'occasion de remettre l'accent sur ce pourquoi aussi j'écris ce blog.
Pour vous aider le plus que je peux avec des mots simples, dans des situations souvent inextricables.
Sa citation concerne Khalil Gibran qui considère qu'il vaut mieux des "connaissances agissantes" que des "connaissances stériles".
Et surtout comprendre.
J'aimerai rajouter et rebondir à ce sujet.
C'est évident mais comprendre ne m'a pas suffi, car la compréhension relève de la "raison" si je puis dire, cela se passe au niveau cérébral.
Chacun d'entre nous comprend ce qu'il lit...enfin en général...à moins de se lancer dans Lacan...comme moi et là j'ai pataugé pas mal.
Et encore car je suis en parfait accord avec sa citation.
Vous pouvez avoir compris, ressassé, réfléchi et qu'il ne se passe rien au niveau de votre évolution personnelle.
J'ai pensé nombre de fois "agir" en réponse à une lecture, peu de résultat tangible.
Par contre tous les résultats obtenus ont surgi après "répétition" encore et encore et encore de la parole provenant d'émotions soudaines incontrôlées mais révélatrices sur le problème, l'éclairant soudainement en partie puis à force de le remettre sur le "métier", finir par le liquider.

Ce que j'ai résolu, le fut à partir du "ressenti" (clin d'oeil à Charlie).

Vingt ans d'empirisme me font oser aujourd'hui une opinion assez ferme concernant le sujet.
Ainsi devient-on comme on dit "compréhensive"...c'est bien le mot...je me gausse...




Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 07:43

Ce cher Marc nous demande notre définition de l'amitié.
Je suis d'une obéissance avec lui qui m'étonne !!!
Donc voici pour moi ce qu'est ce sentiment rare.


Etre une amie c'est se trouver à côté de l'autre quand il est dans l'erreur puisque tout le monde sera à côté de lui quand il aura raison.
C'est offrir à cet ami ou amie qui n'en veut pas ce que je n'ai pas.
Heureux les amis qui savent se taire ensemble.






Partager cet article
Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 07:33





    
                                                         "Ecrire c'est la manière la plus ostentatoire de garder le silence, c'est caresser l'espoir qu'un chapelet de mots puisse déboucher sur une parole vraie". Marc Gendron




Aujourd'hui je souhaitais simplement vous soumettre cette phrase et avoir votre avis, votre réflexion à ce sujet car nous sommes tous sur la planète overblog dans l'écriture si je ne m'abuse...



Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 07:39
Vous connaissez sans aucun doute la bignone ou bignonia, arbuste courant, ordinaire.
Il n'a rien d'exceptionnel.
J'ai toujours vu cet arbuste pousser le long d'un mur ou d'une palissade afin d'être "policé", "discipliné".

Pour ceux qui commencent à me découvrir un peu, il était évident pour moi, que cette bignone ne soit pas alignée au garde à vous, "appuyée sur" ou "contre" quelque chose.
Seule sans un "tuteur rigide" elle  était capable d'être "autrement" et je le savais et le désirais.

J'ai aimé qu'elle prenne cette forme, la sienne, celle qu'elle choisissait et non celle que j'aurais pu lui imposer,
J'ai aimé qu'elle sépare ses branches pour chercher "sa place" et s'orienter dans les directions de son choix, ou qu'elle s'entrecroise, s'emmêlant parfois. Elle est devenue "différente" mais sculpturale.
Elle a choisi des chemins détournés, plus sinueux, plus complexes, elle n'a pas suivi la ligne droite que lui aurait indiqué un mur, elle s'est épanouie à son gré.
Et le final ...
Elle a mis plus de temps à fleurir qu'une autre, mais elle y est parvenue, malgré tout, j'ai attendu deux ans alors que normalement la floraison est immédiate.
Je l'aime, car je lui ai permis de s'épanouir à son gré...et malgré ses détours, elle a trouvé son chemin pour devenir plus originale que toutes et unique
 Elle mérite largement sa place au centre  de mon petit univers.





                                                                                                          
                                  
Chacun de nous peut s'il le désire vraiment, lui ressembler...et pourtant ce n'était qu'un petit arbuste des plus ordinaires.
Osez lâcher votre appui auquel vous vous agrippez tel le lierre, et laissez vous "fleurir".



Partager cet article
Repost0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 07:25
 

                                                                            








  "Le souvenir est le parfum de l'âme". George Sand






 Des souvenirs de notre enfance, des évocations, on ne choisit pas son parfum par hasard.
Question parfum, rien n'est anodin.
Poudrées, florales ou fruitées, boisées ou épicées, fraîches ou plus fortes, une kyrielle de notes évocatrices prêtes à réveiller "un petit je-ne-sais-quoi" enfoui dans notre vie passée.
Et quoi de plus flatteur que de s'entendre dire: "Ce parfum c'est tellement toi".
Une peau, un parfum, une seconde peau.
Il révèle, souligne la personnalité et exprime une partie de chacune de nous.
Les plus fidèles se l'approprient pour la vie, d'autres les collectionnent en changeant selon leur état d'âme, l'humeur d'un matin ou l'occasion d'un soir.
Certaines n'en mettent pas.
Tubéreuses l'hiveur, senteurs fraîches l'été, même rituel chaque matin, on vaporise, on "s'habille".

Toute une gestuelle sensuelle.
Vaporisé sur des "points stratégiques"...le cou, la nuque, les cheveux, les poignets, une écharpe, un bain.
Une fragrance participe à la définition de soi.
C'est la touche finale !

Une fragrance flagrante.
L'intention est de produire un effet séduisant presque enivrant, sans équivoque une fragrance provoque.
Quoi de plus sensuel et charnel qu'un "parfum de femme" ?
Parfum de femme ferait chavirer plus d'un homme.

Une jouissance mentale.
Certains obsédants, peuvent nous faire basculer dans l'érotisme grâce à la présence discrète de notes animales produisant un effet aphrodisiaque.

Un parfum, une peau.
Un regard, une attirance : si l'alchimie opère, le jeu de séduction commence.
Comme certains tableaux certains parfums nous font tourner la tête.
certaines fragrances agressent, d'autres attirent.
Bref on s'affirme en se parfumant d'ailleurs Coco Chanel ne disait-elle pas:


 "Une femme sans parfum est une femme sans avenir".





 
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 13:21
Il est des questions qui restent très longtemps sans réponse.
Une des miennes était: "Pourquoi suis-je autant attirée par les USA depuis toute petite ?"
Bien évidemment il y a toujours "des réponses" mais la vraie, la profonde, j'avais du mal  à la cerner.
On aime pas "par hasard"...
Je l'ai eu ce matin.

       J'écoutais Barbara Hendrix interviewée sur radio classique et qui donnait du "Blues" la définition suivante :


"Le Blues, c'est la vie, avec ses joies, ses souffrances, ses rires et ses pleurs, c'est la vraie vie, sans "happy ending".

Et d'ajouter:

"Le Blues est dans Mozart tout comme dans n'importe quelle autre musique".

Merci madame, d'être la première que j'entends dire que le blues n'est pas une "musique" (au sens propre du terme), ce jour je signe:

"Lmblues"...
Partager cet article
Repost0
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 08:09




"Ma vie est difficile parce que j'ai horreur du mensonge"





Phrase d'Henri Callet que j'affectionne tout particulièrement et phrase dans laquelle je me retrouve parfaitement.

Je m'absente pour le week-end que je vous souhaite excellent


Partager cet article
Repost0
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 09:03

L'abus du bonheur n'est pas dangereux !

Le bonheur...Quête première de l'homme, sans jamais être une CONquête.

Je suis entièrement d'accord avec Christophe André, psychiatre à Paris.

Voilà ce qu'il dit :

Quelle définition lui donner ?

Un sentiment, la prise de conscience d'un bien-être: "Tiens là je vis quelque chose d'agréable".
On le ressent aussi bien physiquement que psychiquement, de manière plus ou moins intense ou bouleversante.
C'est un état subjectif, éphémère, incontrôlable.
On ne peut pas être heureux sur commande.

Où trouve-t-il sa source ?

Il y a quatre typologies de bonheur.

Il peut-être
"d'action" lorsqu'il est lié à la plénitude ressentie en participant à des évènements extérieurs : fête entre amis, restaurer une maison...

Il peut-être
de "satisfaction", nous y goûtons quand nous avons atteint nos objectifs: obtenir le poste de nos rêves...

Celui
de "maîtrise" est davantage centré sur soi-même, comme lire, pratiquer un sport ou faire de la musique...

Quand à celui
de "sérénité", il est lié à la prise de distance avec le monde qui nous entoure.

Et comme pour l'alimentation, je vous dirais qu'il est important de varier la source de nos bonheurs !!!



Partager cet article
Repost0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 19:23
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
                                          
                          





Un papillon noir pour cette citation d'Oscar Wilde



                               "Quest-ce qu'un cynique ?

              C'est un homme qui connaît le prix de tout et la valeur de rien".

Que pensez-vous, vous du cynisme ?
                              



Partager cet article
Repost0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 13:57

                                                




                             

                      "Le génie c'est l'enfance retrouvée à volonté". Charles Baudelaire









Et comment...
Je suis en parfaite adéquation avec lui, non pas que je sois géniale, bien sûr que non, mais quoi de plus créatif que l'enfance, de plus inventif, d'imaginatif ? 

Quoi de plus douloureux aussi ?...hélas.
Non que je veuille cracher sur les gâcheurs d'enfance mais quand même...
Ils ont créé en moi quelques séismes malgré tout.
Par mon travail personnel j'ai réussi à lâcher mes cramponnements à l'enfance (enfin pas tous, j'essaie de garder les meilleurs).
Heureusement que l'amour épaissit et colmate les brèches...


Pourquoi ce titre me direz-vous ?
Un parallèle entre les roses (ma passion) et l'enfance (ma douleur) me fut inspiré par une de mes dernières lectures.
Donc pas de hasard une fois de plus.
Même si les roses et les enfants sont particulièrement dissemblables à première vue, ils sont liés par une dimension temporelle réduite, ce qui les rend chers puisqu'éphémères.
Montherlant disait que "l'enfant bascule de papillon à chenille"...
Quant à la rose, qui le dirai mieux que Ronsard qui pensait que ce n'était que l'histoire d'un matin...












 

 

 

Partager cet article
Repost0

Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège