Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 09:51

Je peux vous communiquer des "recettes" de pur bonheur à vous qui parfois avez le coeur dans les talons...

Vous coupez le courant pendant trois jours et :

Quand vous entendez le moteur du frigo se mettre en route de nouveau et que vous voyez tous les signaux lumineux de vos appareils électriques clignoter enfin, une vague de bonheur intense vous envahit littéralement...il suffisait d'y penser, c'est tout con !!!

Une deuxième :

Quand le vent souffle à 170 km/heure puis que tout s'apaise et que vous vous apercevez que votre toit, vous qui avez la chance d'en avoir un, est bien au-dessus de votre tête...c'est l'extase !!!!!!!!!

La  troisième :

Vous retrouver et lire vos mots de réconfort et de soutien.

Merci.







Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:37



Sans cesse dans l'ombre, toujours discrète mais présente, tellement présente en moi, sans elle je le redis ce blog n'aurait jamais eu ce design, mais pour moi le virtuel ne veut plus rien dire en ce qui la concerne : Flo

Elle m'a adressé mon prénom en chinois


Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:25
Il est un archi du coeur que je mets à l'honneur également car sans cesse il m'inonde d'images en ses commentaires, images de papillons, images d'un autre monde, en voici une.
Il est archi très coeur !
Il peut étonner, voire choquer pour ceux qui resteront au premier degré, "sa défense c'est l'attaque" et je le comprends profondément j'ai fonctionné longtemps ainsi et même encore, mais allez au-delà des apparences et vous rencontrerez un vrai coeur : Cédric


Bon évidemment le corps fait rêver, m'en fous j'ai déjà les ailes...on peut pas être et avoir été....


Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:09




Je t’aime mille fois plus à Metz qu’à New-York

Tu aimes mille fois plus New-York que Metz

J’aime que tu y retournes pour y être heureuse

Je t’y souhaite d’aussi belles heures qu’à chaque fois

Je t’y recommande d’y profiter de chaque seconde

Je t’y laisse partir le cœur en fête en pensant à ta joie

Je veux que tu m’en reviennes…

Bon et merveilleux séjour mon amie…

Belle vie en heures comptées là-bas.

                               @mitié, Marc, je t’embrasse très fort.
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 17:00

  • Tendre Espérance t’offre ce merveilleux cadeau en amitié.

    Cédric affirme qu’il est absolument mérité…

    Pour accompagner Tendre Espérance et Cédric je dépose ici ceci de par de vers toi…

    Je t’embrasse amie Lmvie.

    Bonne et douce soirée.

    @mitié.

    Marc de Metz.


     

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 07:05




    "Contre la médisance il n'est point de rempart". Molière





Malba Tahan illustre ainsi les dangers de la parole:

Une femme accusa tant son voisin d'être un voleur qu'à la fin le garçon fut arrêté.
Quelques jours plus tard, on découvrit qu'il était innocent ; libéré le garçon fit juger la femme.
"Les critiques malicieuses ne sont pas si graves", dit-elle au juge.
"D'accord, répondit le magistrat. Aujourd'hui, quand vous rentrerez chez vous, écrivez tout le mal que vous avez dit de ce garçon ; ensuite coupez le papier en petits morceaux et jetez-les sur la route. Demain vous reviendrez écouter la sentence".
La femme obeit et revint le lendemain.
"Vous êtes pardonnée si vous me remettez les morceaux de papier que vous avez répandus hier. Sinon condamnée à un an de prison", déclara le magistrat.
"Mais c'est impossible ! Le vent a déjà tout dispersé !"
"De la même façon, la simple médisance peut-être dispersée par le vent, détruire l'honneur d'un homme et ensuite il est impossible de réparer le mal qui est fait.
Et il fit incarcérer la femme.



Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 17:44
Je reçois de Dine et je publie

Journée et soirée de festivités
On aime depuis une éternité
Yeux remplis d’étoiles au réveil
En ces jours sans soleil
Un trésor nous aimerions trouver
Sous le sapin, pas trop bien caché
Espérant tout simplement
Savoir partager naturellement

Faire en sorte que tout à chacun
Egalement puisse avoir une pensée
Tendre envers ceux qui en ont besoin
Et leur souhaiter seulement
Sincérité, bonheur et santé
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 07:30

Il est un auteur dont j'ai lu tous les romans et que j'aime terriblement oui terriblement.

Je vous livre ses phrases qui sont pour moi, les plus belles jamais écrites par un homme au sujet de la passion amoureuse.


Qui est-ce ?


Du plus haut des cieux, gloire aux femmes qui s'ennuient, gloire aux femmes qui souffrent, le vent de l'aventure les décoiffe et leur donne la chair de femme.


Oui je l'aimais. Où avais-je les yeux, sinon tout au fond de ses yeux ?

Je l'aimais depuis longtemps, depuis hier depuis toujours illustrant par l'absurde, l'absurde que j'étais le décret de Marlowe: "Quiconque doit aimer aime à première vue".


L'espoir ne fait pas vivre, il assassine.


L'amour est de démence et pas d'habitude, il est soleil pas chauffage central.


Pourquoi la vie n'est-elle pas faite que de commencements, que de naissances, que de matins ?


Qui aime à la montre bracelet fichée au coeur.


Mon épaule était vaine sans sa tête.


Je l'aimais cette fille, à n'en plus finir, à très mal en finir.


Je m'arrachai d'elle comme un clou, comme un chat et tout me devint froid.


Je devais lui prouver qu'en elle, j'étais chez moi, qu'elle était à moi de naissance.


Nous fîmes deux fois l'amour. Je la pris, par delà les irrespects nécessaires, avec respect.


Ma nuit avec elle aurait mieux valu qu'elle ne fut pas. Elle m'a coûté trop de nuits blanches, qu'il fallut payer cash en nature et en cachets blancs.


De quoi vous plaignez-vous ? ce qui est parti, vous l'avez au moins connu.


Trop facile de ne pas aimer, plus de jalousie, plus de démence, que ces appels au calme, à la raison, à l'héroïsme.


Et la cerise sur le gâteau


J'aurai voulu être elle pour être aimé par moi.




C'est ce qu'on appelle savoir parler de l'amour passionnel.

Amour éphémère et destructeur certes mais sacré nom de chien

que c'est bon de lire ceci !!!















Partager cet article
Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 16:27


Pour vous remercier de vos excellentes participations en ce jeu d'écriture je vous adresse cette phrase en cette période "chocolatée" :


"Le chocolat est bien évidemment la matière dont sont fait les rêves.
Des rêves riches, soyeux et doux qui troublent les sens et éveillent les passions". Judith Olney



Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 21:39



 Charlie, c'est l'étoile du Sud ?
Elle est partie de l'est et arrive dans le sud ouest.
Tu m'as demandé mon voeu, alors je vais rester dans le domaine du "possible".
Nous rêvons tous d'un monde meilleur, d'une humanité humaine, de paix... mais je n'ai pas en moi le pouvoir de changer les hommes.
Je fais le voeu que vous réalisiez vos désirs, vous qui me lisez.
Ce sera déjà pas mal.








Partager cet article
Repost0

Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège