Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 10:32

 

butterfly-blue-128x128-copie-1.png"De la naissance à la mort la route est bien courte, je la prolonge en zigzagant": Parole d'ivrogne. 

 

Introjection article précédent : ici   

 

Au cours de notre développement, nous nous débarrassons "normalement" d'un certains nombre d'injonctions.

 

Mais par contre il est beaucoup plus difficile de se débarrasser des introjections car elles font partie de notre personnalité et qui plus est, nous les revendiquons comme nôtres !

 

Elles sont comme des corps étrangers dans notre système mais nous n'en sommes pas conscients.

 

Plus on en a, plus il est difficile d' être "soi même".

 

La "sagesse"des nations constitue une fantastique collection d'introjections :

 

"Ne faites pas à votre prochain ce que vous ne voulez pas qu'il vous fasse".

"Aimez vous les uns les autres".

"Les loups se mangent entre eux".

....etc etc.

 

La plupart des jugements de valeur sont des introjections :

 

"On ne peut pas faire confiance à une femme".

"Il faut que je sois une bonne mère".

"Il faut que je sois à l'heure".

"Il ne faut pas trop attendre des autres".

"Il ne faut pas gêner les voisins"
...etc etc.

 

Elles émanent d'une "autorité supérieure" dont nous avons intégré les préceptes sans trop nous poser la question de leur bien-fondé.

 

Et vous, vous êtes-vous posé la question ?

 

signature5-copie-1.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 16:08

 

24fwaprv.gif "C'est à cause que tout doit finir que tout est si beau" Charles Ferdinand Ramuz.

 

Précédent article sur le sujet.

 

L'introjection est une façon de sentir, de juger, d'évaluer, que nous avons empruntée à quelqu'un d'autre (le plus souvent à nos parents) et que nous avons intégrée dans notre comportement sans jamais l'assimiler.

 

En clair :

 

L'enfant reçoit la nourriture, les soins, les caresses que l'on veut bien lui donner.

Il ne peut absolument pas se soustraire ou modifier le programme appliqué.

 

Exemple: Il ne choisira pas la composition de sa purée.

 

Donc, il va, pour ne pas entrer en conflit avec sa mère et ses décisions, admettre une bonne fois pour toute qu'elles sont bonnes et coïncident avec ses désirs.

 

Tout comme la purée il avalera :

 

Les préceptes moraux :

 

"Il faut être courageux, un petit garçon ne pleure pas". 

 

Les avertissements :

 

"Ne t'approche pas du trou tu vas tomber".

 

Les interdits familiaux :

 

"Ne va pas jouer avec ce petit garçon" (il semble "méchant, ou de couleur ou autre).

 

Ainsi il sera le plus "près" possible de la lignée dont il est issu.

 

Il va enregistrer aussi :

 

La tonalité. 

Le rythme de la voix.

Le regard.

Etc...

 

Mais quand Papa dit : "Il faut être courageux, un petit garçon ne pleure pas".

Et que Maman dit : "Mon pauvre bébé a mal, pleure mon chéri cela te soulagera".

 

Résultat ?

 

Adulte ce petit garçon aura deux attitudes contradictoires face à la douleur :

 

Un stoïcisme glacé ou

Un débordement de sanglots...

 

Qui se présenteront alternativement ou se combattront.

 

Et tout ceci au détriment de son équilibre psychique.

 

Cela vous parle ?

 

Suite ici.


 

signature5-copie-1.gif

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 15:53

 

butterfly.gif"  L'espoir c'est ce qui meurt en dernier".  (Proverbe Irlandais)

 

Le début c'est : ici

 

Voici un autre aspect de la projection.

 

Elle nous permet de détourner sur une tierce personne les sentiments que nous ne pouvons sans risques exprimer ou attribuer à la personne qui les suscite.


Elle devient alors "déflection".

 

En clair :

 

Une petite fille de trois ans a été punie injustement par son père ou sa mère.

Elle ressent une haine incoercible pour lui ou elle mais elle ne PEUT PAS leur dire.

Parce qu'elle est trop petite, et aussi il ou elle risque de ne plus l'aimer, voire de l'abandonner (fantasmes infantiles...).

 

Pour libérer sa rage, elle va ruer de coups son ours ou sa poupée (déflection).

 

Demander pardon ?

Efficace "en apparence" car la paix peut revenir de ce fait, mais n'apaisera JAMAIS sa colère.

  La petite résoud, à la mesure de ses moyens, le conflit.

 

Et vous comment résolvez-vous un conflit ?

 

Suite ici.

 


 

signature5-copie-1.gif

.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 17:04

Pour mon Oxygène une parenthèse ciné !


Une autre forme de projection

 

Je fais une cure spéciale cinéma en ce moment.

 

Alorsssssssssse j'ai vu :

 


LA COULEUR DES SENTIMENTS

INTOUCHABLES

POLISSE

L'EXERCICE DE L'ETAT

 

Je ne vais absolument pas vous faire des  résumés car vous les trouverez sans soucis sur les sites adéquates.

Je ne vais pas faire une critique en recopiant ce qui est dit dans tous les livrets cinéma.

 

Je vais vous dire tout simplement mon ressenti à MOA.

 

La couleur des sentiments :

 

Conseils pratiques :

 

Ne pas se maquiller (ce que j'ai fait).

Prendre une énorme boîte de kleenex pour éviter d'être tentée de piquer ceux de la voisine qui est dans le même état que vous.

Essayer de renifler discrètement entre deux émois mais hélas pas le temps car les larmes coulent, coulent...et ne s'arrêtent pas.

Magistralement interprété.

Je fus touchééééééééééééeeeeeeeeeeeee plein coeur.

 

 

Intouchables :

 

Conseils pratiques:

 

Ne pas se maquiller (ce que j'ai fait encore).

Toujours prendre une énorme boîte de kleenex car vous pleurez de rire cette fois.

Oh que c'est bon !

Je suis ressortie en pleine forme !

A voir et revoir même.

 

Polisse :

 

Conseils pratiques:

 

Allez acheter une autre boîte de kleenex, l'autre est épuisée.

Cette fois c'est : Un coup je pleure, un coup je ris.

Grand film exceptionnel, à ne rater sous aucun prétexte.

Un sujet terriblement difficile mais traité de façon unique.

Je me demande ce qu'ils fabriquent au Festival de Cannes, cette réalisatrice devait décrocher la palme nom d'un chien !

(Palme d'or à Tree of Life n'importe quoi, pur snobisme, je me suis emm...grave, plus chiant que cela tu meures, avec leur histoire de symbolique à la noix vous faites mieux d'aller vous coucher).

C'était la parenthèse du jour.

 

L'exercice de l'état:

 

Conseils pratiques :

 

Pas besoin de boîte de kleenex.

Ah enfin ! on y va donc les mains dans les poches.

Si vous n'aimez pas la politique restez chez vous !

Excellente interprétation certes, mais bon voilà c'est la vie d'un ministre...à vous de voir...

Mais ce n'est pas l'éclate comme pour les trois autres.

 

J'ajoute aujourd'hui 9/11 : Mon pire cauchemar

Le film démarre plutôt bien, drôle, puis s'essouffle lentement mais sûrement, comme si le réalisateur ne savait pas comment finir.

A voir en vidéo mais pas au ciné.

 

Et le 14/11 : Contagion

Casting stellaire,divertissant et sophistiqué, sujet très souvent traité mais jamais de cette façon.

Du pur Solderbergh.

 


 

signature5-copie-4.gif

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 15:28

z3y3vgxq.gif" Ecrire est la manière la plus ostentatoire de garder le silence ".

 

Article précédent

 

Qu'est-ce ?

 

Elle consiste à attribuer aux autres ses propres sentiments et ses propres désirs.

 

Il s'agit en général de sentiments et de désirs "honteux" (agressivité, colère, pulsion sexuelle), qu'on ne reconnaît surtout pas comme siens puisqu'ils ne coïncident pas avec l'image idéale de soi.

 

Elle est utile pour nous projeter dans l'avenir, aménager notre présent en attribuant à l'autre des qualités que nous lui prêtons.

 

Mais lorsqu'elle est utilisée de manière persistante et inadéquate elle devient névrotique.

 

Exemples si simples :

 

"Chéri ne voudrais-tu pas aller voir ce film" ?

 

En fait je lui attribue mon propre désir qui est d'aller au ciné !

 

Je soupçonne untel d'être antipathique, alors que c'est moi qui ne l'aime pas !

 

Une femme se plaint des assiduités de certains hommes alors qu'elles sont de véritables séductrices !

 

Etc etc...

 

Je crois bien que vous allez  trouver d'autres exemples non ?

 

Suite ici.

 

signature5-copie-1.gif

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:12

anim241.gif " Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, Ils s'habitueront. " René Char

 

 

Nous utilisons des procédés pour éviter le réel.

Ainsi nous nous coupons de nos émotions, de nos sensations, nous nous réfugions dans le passé ou le futur.

 

Ailleurs et demain

 

C'est inconscient bien entendu.

 

Voici une scène du quotidien banale et pourtant...

 

Paul se lève.

Anne prépare le petit déjeuner.


Paul dépose un baiser sur la joue d'Anne en pensant : il faut que je me dépêche je n'ai plus que dix minutes pour me préparer, ma femme et les enfants vont avoir besoin de la salle de bains.

 

Il se rase.

Il ne ressent rien trop préocupé à surveiller la bonne marche de son rasage et en lançant : "Anne es-tu allée chez le teinturier chercher mon costume" ?

 

De la cuisine elle répond un peu agacée :

 

"Tu n'en as pas besoin, tu n'as qu'à en mettre celui en velours."

 

Paul, mécontent, se coupe le visage et passe un coton d'alcool : tiens ça pique !

(Merde, merde, merde, elle n'est pas fichue de faire les choses convenablement, ça n'est vraiment plus possible).

 

Paul arrive dans la cuisine.

Ca va les enfants ?

Et tes maths Mathieu ?

 

Sans écouter la réponse de son fils il avale son café et machouille une tartine.

(Bon sang ! pourvu que j'ai le temps de relire le dossier Muller avant la réunion).

 

Son fils: Tu m'aidrais pour ma maquette ce soir ?

 

"On verra ta mère et moi devons aller voir Mamy".

 

Anne: "Oh il y a un bon film à la TV on pourrait y aller demain".

 

Paul: "Non elle sera déçue, on n'a qu'une mère" !

 

Anne: "Bon comme tu veux" répond elle en choquant les tasses dans l'évier.

 

Anne: Dis, tu as pensé à payer le téléphone ?


Ce n'est pas le moment je suis en retard je dois partir.

 

 


 


 

Avez-vous répéré les évitements de contacts avec soi même, si oui lesquels ?

 

Suite ici

 


 

signature7-copie-1.gif

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 07:35

 

 
 Voici une réponse lucide à une question acide...

 
 
 Il y a quelques jours, dans une ville au Québec, une affiche, avec une jeune fille spectaculaire, sur la vitrine d'un gymnase, disait :


« CET ÉTÉ ... VEUX-TU ÊTRE SIRÈNE OUBALEINE ? » .
 
Il paraîtrait qu'une femme d'âge moyen, dont les caractéristiques physiques ne sont pas connues, a répondu à la question publicitaire en ces termes :
 
Chers Messieurs,
 
Les baleines sont toujours entourées d'amis (dauphins, lions marins, humains curieux).
Elles ont une vie sexuelle très active, elles ont des baleineaux très câlins qu'elles allaitent tendrement.
Elles s'amusent comme des folles avec les dauphins et s'empiffrent de crevettes grises.
Elles jouent et nagent en sillonnant les mers, en découvrant des lieux aussi admirables que la Patagonie , la mer de Barens ou les récifs de Corail de Polynésie.
Les baleines chantent très bien !
Elles sont impressionnantes et n'ont d'autres prédateurs que l'homme.
Elles sont aimées, défendues et admirées par presque tout le monde.

 

Les sirènes n'existent pas !!!
ET si elles existaient, elles feraient la file dans les consultations des psychanalystes argentins parce qu'elles auraient un grave problème de personnalité : « femme ou poisson ??? ».
Elles n'ont pas de vie sexuelle parce qu'elles tuent les hommes qui s'approchent d'elles. Ils feraient comment d'ailleurs ?!?
Donc, elles n'ont pas d'enfants non plus...

Elles sont jolies, c'est vrai, mais isolées et tristes...
En outre, qui voudrait s'approcher d'une fille qui sent le poisson ???
 
Moi c'est clair, je veux être une baleine !!!

PS : À cette époque où les médias nous mettent dans la tête l'idée que seulement celles qui sont minces sont belles, je préfère profiter d'une glace avec mes enfants, d'un bon dîner avec un homme qui me fait vibrer, d'un café et de gâteaux avec mes amis.
Avec le temps, nous gagnons du poids parce qu'en accumulant tant d'informations dans la tête, quand il n'y a plus d'autre emplacement, il se redistribue dans le reste du corps, donc nous ne sommes pas grosses, nous sommes énormément cultivées.
A partir d'aujourd'hui, quand je verrai mes fesses dans un miroir je penserai mon Dieu, que je suis intelligente !!!
 

 

 

 

 

signature5-copie-4.gif







 


 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Pe(a)nsées
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 08:14

Je pars pour presque trois semaines; je ne serai pas très présente sur vos blogs, je ferai mon maximum pour vous visiter

En attendant je vous laisse avec ce petit compagnon

 

 

Pour Caramba

 

 

chaton

 

Quiétude féline

Attitude câline

Couleur ivoirine.

 

signature7-copie-1.gif

Repost 0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 08:00

"Myope comme une taupe», «rusé comme un renard» «serrés comme des sardines»... les termes empruntés au monde animal ne se retrouvent pas seulement dans les fables de La Fontaine, ils sont partout.


La preuve:

Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un bœuf, têtu comme un âne, malin comme un singe ou simplement un chaud lapin, vous êtes tous, un jour ou l'autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.

Vous arrivez à votre premier rendez-vous fier comme un paon et frais comme un gardon et là, ... pas un chat! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Il y a anguille sous roche et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard, la tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié: cette poule a du chien, une vraie panthère! C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien.

Vous êtes prêt à gueuler comme un putois quand finalement la fine mouche arrive.
Bon, vous vous dites que dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard. Sauf que la fameuse souris, malgré son cou de cygne et sa crinière de lion est en fait aussi plate qu'une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine. Une vraie peau de vache, quoi!

Et vous, vous êtes fait comme un rat.

Vous roulez des yeux de merlan frit, vous êtes rouge comme une écrevisse, mais vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l'âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le cafard, l'envie vous prend de pleurer comme un veau (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon). Vous finissez par prendre le taureau par les cornes et vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre.

Ce n'est pas que vous êtes une poule mouillée, vous ne voulez pas être le dindon de la farce. Vous avez beau être doux comme un agneau sous vos airs d'ours mal léché, faut pas vous prendre pour un pigeon car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie.

Et puis, ça aurait servi à quoi de se regarder en chiens de faïence. Après tout, revenons à nos moutons: vous avez maintenant une faim de loup, l'envie de dormir comme un loir et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

 

Qui fait mieux ?

Pas moi  en tout cas !

 

signature5-copie-4.gif

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:00

 

 

« Ce n'est pas parce que l'on est socialiste, riche, connu et puissant que l'on peut tout sperme mettre »

 


 

get-attachment Strauss

 

signature5-copie-4.gif

Repost 0

Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège