Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 08:12




Ce matin, mer calme, ciel dégagé, navigation stable, apparement pas de tempête en vue, je tiens le cap à 78
J'autorise tout pirate de quelque contrée qu'il soit à venir à l'assaut du navire...c'est avec grand plaisir que je l'accueillerai, surtout s'il ressemble à Johny Depp !!!

Hier :

71 visiteurs uniques

763 pages lues

Combien de jours à tenir la barre me demande un membre de l'équipage ce matin ?
3 ou 4 jours ?

Si les conditons atmosphériques sont excellentes, l'équipage au top, y'a le capitaine qui lui fatigue un brin...


Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 09:43

 




 J'ai accompli de délicieux voyages embarqué sur un mot". Honoré de Balzac




Blanches certes mais créoles puisque nées en terre africaine, je tiens aujourd'hui à m'incliner devant leur intelligence dont une certaine définition dit : "faculté d'adaptation"
Elles l'ont eue, même si elles aussi avaient perdu une part d'elles même.
Sûrement plus que moi.
Elles étaient exilées, apatrides.
Et surtout adolescentes.
Je savais qu'une partie de leur coeur était resté accroché à la palme d'un cocotier.
Il y est toujours d'ailleurs.
Mais elles ont su aller "au-delà".
Dépasser leur douleur pour faire leurs études, se faire de nouveaux amis, de nouvelles amours, comprendre, réagir, sans forfanterie de leur expérience particulière, avec humilité, et regarder en face avec nostalgie et tristesse les photos d'elles prises sur la plage rougie par un soleil couchant, punaisées de partout dans leur chambre comme tout adolescent le fait.
Je fus pendant cette période de réinsertion si je puis dire, très proches d'elles, premièrement parce que je n'avais plus d'emploi et deuxièmement je comprenais parfaitement leur chagrin.
Je ne crois pas au hasard je l'ai déjà mentionné mais je le redis.
Il n'y en avait pas, j'étais disponible au moment où elles en avaient besoin.
La maison devint d'ailleurs un peu le refuge d'ados en mal d'amour, me confiant leur désarroi.
Il venaient filles ou garçons se confier à moi, je les écoutais avec attention.
Opération "porte ouverte", ou "coeur ouvert" ?
De notre vie à l'étranger nous avons gardé cette "ouverture de porte" si je puis dire.
Je me sens certainement bien parmi vous parce que les vôtres sont béantes.


Suite


 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 06:12

78

 

 


BR 78 !!!

Hier 827 pages vues

73 visiteurs uniques...

Comme dirait Fuxy j'entame un vrai tour de France.

Je ne suis pas dopée si ce n'est par vos messages d'encouragement tous plus adorables les uns que les autres.

Je me shoote avec vos paroles amicales, c'est un trip magnifique

Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 20:34


Et dans un sens et dans un autre...
Oh et puis zut je laisse mon blog comme un livre car moi même je finis par avoir le tournis.
Je pensais que pour les nouveaux c'est tout de même plus simple pour lire.
Bon je vous souhaite une bonne nuit.
Demain je vous fais part des chiffres...moi qui préfère les lettres...je suis gâtée en ce moment.
Mais s'il faut en passer par là...heureusement que je vous ai avec vos écrits si adorables.


Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 17:52

Chers amis,

Je vous communique les infos :

3 juin
BR 76

Nombre de visiteurs uniques : 73
Nombre de pages lues: 494

Encore cinq jours à tenir...

Ne m'en veuillez pas si je vous néglige un peu mais entre le boulot, les inondations, l'avocat, le blog je ne sais plus où donner de la tête.
Par contre je sais que vous êtes là et que vous me soutenez
Un grand merci


Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 08:36



Je vous invite à aller sur "Ma musique".
J'avais rédigé un article intitulé "Line" le 5 mai 2008 dans lequel je vous narrais cette amie merveilleuse, et c'est un euphémisme, qui m'avait chanté au sortir d'une chapelle un gospel à capela.
Elle vient de me l'offrir et je vous l'offre à mon tour.
"Down to the river to pray".
Les "gospel" je les aime passionnément...ils me donnent des frissons et moi cela me suffit.
Clic sur la flèche de deezer, ce n'est que du bonheur.




 

 

 

Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 07:30



                                 


                    "Ne prêtez pas vos livres: personne ne les rend jamais. Les seuls que j'ai dans ma bibliothèque sont des livres qu'on m'a prêtés". Anatole France



Une parenthèse d'oxygène que je tiens à vous faire partager pour cinq de mes lectures que j'ai savouré en deux semaines, tant je me suis régalée.
Elles font un bien fou,  elles aèrent la tête, elles sont légères, gaies, drôles, rafraîchissent l'esprit, pas si anodines qu'elles en ont l'air...
Leur lecture est simple, facile, hummmmmmmmmm !!!
Cela ne fait pas de mal à se faire du bien.
A consommer sans modération.

"Pas ce soir je dîne avec mon père" de Marion Ruggieri...sarcastique, au scalpel.
"Les pantoufles du samouraï" de Patrick Cauvin...un fin régal, savoureux.
"Satané Dieu" et "Mon dernier cheveu noir"de Jean Louis Fournier...et son humour exceptionnel.

"La Joie du Bonheur d'être Heureux de Pascal Fioretto...drôlissime, original.

Voilà, vous avez les hors d'oeuvre, le plat principal et le dessert...enfin dans l'ordre que vous voulez, vous pouvez le faire à la Barclay avec le repas à l'envers.
Les papilles de votre esprit saliveront, vos zygomatiques en redemanderont, votre digestion sera légère.



Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 07:03

                                                                                                                     
           






Je vais essayer de te donner mon point de vue concernant cette citation mise en tête de mon article "Touraine" et qui te fait réagir: "Rester c'est exister, voyager c'est vivre".
Je dis bien MON point de vue.
Si tu prends le dictionnaire...soyons pragmatiques et comme je ne suis pas une intellectuelle cela me convient mieux.
Exister c'est "être en réalité", actuellement, concrètement si je puis dire, en chair et en os, les philosophes vont se retourner dans leurs tombes, je le sens bien...je parle de dictionnaire tout bêtement pour l'instant.
Vivre : Etre certes, mais si tu regardes les possibilités concernant cette définition tu en auras dix fois plus.
Curieux non.

Il y a une façon d'exister et plusieurs de vivre.

J'en entends déjà qui vont trépigner...je parle du dictionnaire pas de philosophie, c'est un autre débat.
Tu vas me dire elle est vraiment pas bien Lmvie ce matin...
Je suis quelqu'un de pratique, je raisonne et (résonne) à partir du concret.
D'ailleurs quand on a cessé d'exister on peut continuer par contre à vivre dans les esprits et les coeurs.
Souvent je déraisonne mais ceci est une autre affaire.

Voilà j'existe, je suis là, présente ou absente d'ailleurs, je fais partie de cette terre...ok
Je vis...enfin j'essaye...
Tu me dis et j'en suis mais alors très heureuse pour toi : "Je voyage peu mais je vis intensément".
Tu fais partie des personnes qui ont des passions je pense, mais ce n'est pas le cas de tout à chacun.
Quand je voyage, et j'ai voyagé il est vrai beaucoup, ce fut mon choix car la routine m'est difficilement supportable.
J'ai évidemment rencontré d'autres personnes, d'autres paysages, d'autres coutumes, religions, langages, d'autres modes de vie...etc etc.
J'ai pu prendre des leçons, apprendre, connaître, reconnaître, entendre, découvrir un ailleurs, un autre...
Pour moi je dis bien pour moi ce fut à chaque fois une richesse supplémentaire et je me sentais plus "ouverte".
J'aime être surprise, étonnée, révoltée parfois...tu sais ce qui est lisse m'ennuie...
Je préfère un bon gros défaut parfois à une merveilleuse qualité.
Et puis et surtout je me suis tricotée des souvenirs.
J'apprécie tout comme toi les "petits bonheurs quotidiens" d'ailleurs tu en as fait un article à ce sujet, mais le mot petit est là et bien là, moi j'aime l'intense et l'intense ce n'est pas dans le quotidien que je le trouve.
Oui je crois que c'est une affaire d'intensité tout simplement.
Voyager permet son accessibilité à chaque fois puisque je vais vers du nouveau, de l'inconnu...
Vers du" vivant"...expression utilisée en synonyme d'animation, d'activité.
Je n'ai pas dit hyperactivité...
Le vivant peur-être aussi une merveilleuse sieste...je plaisante...pas tant que ça, car je ne dis pas être toujours dans ce schéma, j'aime la solitude aussi, mais un éventail plus élargi de vie me convient mieux.
Le répétitif me lasse un peu.
Ma curiosité pleure.
Et moi je vis moins.
Et c'est pourquoi j'ai en moi cette phrase en permanence qui correspond à mon fonctionnement, je dis bien au mien et qui résumera mon argumentaire:

"La vie ne se compte pas en respirations (exister) mais en moments qui t'ont coupé le souffle (voyager dans ce cas précis)" 









                                                                         

Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 06:21

76



Ce matin je prends un degré...ce n'est pas comme le thermomètre, pour lui vous n'y êtes pour rien, mais pour mon BR vous êtes responsables !!!

Généralement quand on dit à quelqu'un "tu es responsable" cela à une connotation de culpabilité....

Responsables oui et je vous embrasserai tous si je pouvais, coupables non bien sûr....

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii et plein de bisous




Repost 0
Published by Lmvie - dans Parenthèses
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 15:13

   




      "Rester c'est exister mais voyager c'est vivre". Gustave Nadaud



Alors, j'ai dû vivre.

La Touraine allait être mon premier port d'attache.
Je savais que j'y reverrai Marie Line, mon ange gardien,car sa famille bien qu'elle n'en fusse guère proche habitait la même ville que moi.
Cette idée me réconfortait car elle était la seule à vraiment me comprendre.
Mon mari pour son retour avait été muté dans une autre ville que celle où nous avions notre maison.
Nous décidâmes que j'habiterai avec les filles en Touraine dans un premier temps, pour les scolariser rapidement, leur donner des repères dans ce pays gris pour elle
Non seulement c'était une solution financière moins coûteuse, mais aussi la ville qu'on lui avait proposé ne m'enchantait guère.
L'éloignement et le temps feront leur travail, du moins l'espérais-je.
Je me suis retrouvée sans travail donc sur une terre que j'avais quitté depuis fort longtemps.
Mais j'arrivais à accepter cette situation avec calme et sérénité.
Ma fille aînée entra au lycée en seconde et la deuxième au collège en troisième.
Il n'y avait pas de collège en Afrique, c'était le lycée mixte, le choc fut violent pour la plus jeune à ce niveau.
Le choc fut violent pour les deux car nées sur ce continent, la vie en France était pour elle inconnue.
Et que de bouleversements...
Elles firent la rentrée scolaire, le coeur déchiré, inquiètes, tristes.
Blanches elles sont avec un coeur noir.


Suite



Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article

Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège