Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 05:55

  "Pour une femme tout évènement, même un deuil se termine par un essayage". Marcel Proust

Suite de cet article

Il ne manquait pas d'humour Marcel !

Alors voilà la vie reprend APPAREMMENT son cours, mais la mort à ne pouvoir être pensée continue à être refusée.
Il y a en effet de " l'impensable " là dedans et de surcroît de " l'injuste ".
Donc on évite.

La mort est là, elle se balade à l'intérieur de soi, dans une caverne, sorte de crypte soigneusement verrouillée.
On n'y pense plus, ou alors de manière " banale " MAIS, il y a là au coeur de son être une sorte de trou noir.
Absence de la mort plus que présente pourtant.

Quand je dis " mort " il peut s'agir aussi comme je l'ai précisé dans mon premier article sur le sujet d'une rupture, amoureuse ou familiale.
Je le redis au passage.

Les cérémonies et les rites ont pour fonction " d'aider " à penser entre la disparition physique et la survie du disparu que ce soit en un paradis quelconque, dans les esprits ou dans le souvenir.
Antigone mourra d'accomplir le rite de l'enterrement pour son frère Polynice.

Les survivants de la Shoah savent la souffrance d'une disparition sans tombe venue la symboliser.

Mais dans le travail du deuil, un lent processus va s'opérer.






Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychanalyse
commenter cet article

commentaires

reinette 07/10/2009 07:26


on n'oublie jamais rien, on vit avec
plus ou moins difficilement


Lmvie 07/10/2009 10:58


En essayant de souffrir le moins possible.


Je t'embrasse


dju770 03/10/2009 20:19


Oui, la mort est un trou dans l'océan qui ne se referme jamais


Lmvie 04/10/2009 12:53


Merci de venir exprimer par métaphore un ressenti personnel.


A de suite


Georges Levy 01/10/2009 09:12


Un jour que ma mère revenait de l'enterrement d'une vieille tante, elle nous déclara,  à mon frère et  moi, qu'après sa disparition, elle préférerait que nous
allions au théâtre au lieu de porter le Deuil. Une image toute de bonté pour que nous ne tombions pas dans le désespoir .Mais le plus terrible est la profanation des tombes comme en Algérie. Mais
pas seulement. Mes parents décèdes a Paris furent enterrés au Cimetière israélite de Bagneux, dont plusieurs sépultures furent badigeonnées de croix gammées.
C'est alors que nous avons décidé de ramener leurs dépouilles en Israel où là, sont en sécurité. Evidement il est pénible de ne pas avoir de tombe où s'incliner, comme celle de mon Grand-Père
maternel disparu à Verdun . Encore que l'Arc de Triomphe habite le Soldat Inconnu de la Grande Guerre dans ce but . Mais que dire de ma famille parisienne victime de la Rafle du Vel d'Hiv des
franco-allemands et dont les cendres sont éparpillées en Pologne ? Le plus cruel est cette vague de négationisme qui passe comme un bulldozer sur la Mémoire de l'Histoire. Merci d'avoir feuilleté
mon blog où  je couche des souvenirs au hasard de mes neurones . J'ai maintenant le plaisir de découvrir le votre .


Lmvie 01/10/2009 10:45


Je vous remercie de votre témoignage à mon tour déposé là.
Témoignage poignant d'une histoire terriblement douloureuse.
Mon grand père était peut-être au côté du vôtre à verdun dans les tranchées...mais il en revint

J'ai souhaité lors de mon passage en votre blog y déposer un commentaire mais les mystères d'OB m'en empêchèrent et je suis restée sur ma frustraton, je reviendrai pour savourer de nouveau vos
écrits.

A bientôt donc


marina 01/10/2009 08:11


Le processus du deuil est différent je crois pour chacun, mais le principal je crois est...de laisser du temps au temps...
La mort, la solitude nous renvoie souvent à notre propre mort , quand nous accepterons de ne pas être immortels, nous accepterons nos deuils
Rien ne dure, tout est éphémère, même nous ! l'impermanence....


Lmvie 01/10/2009 22:46


Voilà une réflexion "capitale"


Bisous


ecureuilbleu 30/09/2009 21:53


Bonsoir Lmvie. Ces jours-ci je repense beaucoup à la rupture dont je t'ai parlée. J'en veux encore beaucoup à cet homme et j'ai du mal à oublier... Bonne soirée à toi et bisous


Lmvie 30/09/2009 23:28


Comme quoi sans doute le travail de deuil n'a pas été effectué...sache cependant "qu'oublier" est quasi impossible, on n'oublie pas sa vie, son vécu, ses amours, ses pertes, mais on peut vivre
"avec" sans souffrir, sans être en colère ou sans rancune, sans remord "sans" le sentiment destructeur, et c'est là toute la différence

Bisous




Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège