Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 14:15
"Le seul truc excitant, c'est de réaliser ses fantasmes d'enfant". Christian Blachas
                       

Si un mot est utilisé c'est bien celui-là !!!
Rêverie autorisée, qu'on cultive, ou qui s'impose malgré soi.
C'est imaginaire, chargé d'affect, agréable ou PAS.

Les thèmes les plus fréquents :

La séduction, la satisfaction amoureuse et sexuelle, (c'est à celui-ci que vous pensez en premier, je sais je vous entends penser) et son petit copain ex aequo presque : l'argent (loto...) réussite sociale, pouvoir, le triomphe sur un rival, etc etc...

Et ceux là vous y pensez d'emblée ?
La crainte de la maladie, de l'accident grave, de la mort...
Beaucoup moins non ?

Le fantasme va se développer autour de ce qu'on désire et de ce qu'on redoute.

Et en voulant parer à des dangers futurs on peut ainsi gâcher sa vie.

Les journaux, et Internet vous invitent à réaliser "tous vos fantasmes".
La publicité est championne dans le domaine.
Et puis c'est chouette, aussi secrets que soient vos fantasmes, personne n'en saura rien et en plus vous "payez".

Le cinéma résume fort bien les thèmes : la séduction, la sexualité et la mort.

S'il est devenu "la culture des fantasmes" c'est bien parce que nous, public, on en "redemande".
Pourquoi ?
Parce qu'il utilise des "images" qui sont mises en action.

Interrogez vos fantasmes : ne sont-ce pas des images mises en action ?

Suite











Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychanalyse
commenter cet article

commentaires

Quichottine :0010: 24/03/2009 12:38

En fait... Je me disais en te lisant qu'il y a certains fantasmes que je n'ai pas. Me suis-je empêchée de les avoir, à force de vouloir être "raisonnable" ? Sont-ils devenus source de refoulements ? Je ne sais pas.Je crois que ce billet donne beaucoup à penser.(mais là, tu vois, je ne parlais pas des fantasmes sexuels, parce que ceux-là, je les laisse faire...)

Lmvie 24/03/2009 21:21


Ah enfin quelqu'un qui ne parle pas de fantasme sexuel !

Beaucoup de fantasmes peuvent être inconscients aussi !

Rationnaliser pour ne pas "ressentir"...


Quichottine :0010: 23/03/2009 19:02

Je reviendrai plus tard, là.Il me reste peu à lire, mais je préfère arrêter ici... pour pouvoir le relire avant de continuer.

Lmvie 23/03/2009 23:12


prend ton temps tu me consacres déjà beaucoup de toi tu sais...


flolipo62 20/03/2009 20:23

merci à toi et de rien c'est bien naturel !bon weekend

Lmvie 20/03/2009 23:18


Bon week end
Doux, calme et paisible

bisous


Jeanne 20/03/2009 19:31

Lmvie, tu as sans doute lu mon com trop vite : je dis le contraire de ce que tu dis avoir lu dans ta réponse. C'est le discours (ton topo et nos com) sur les fantasmes qui est intellectuel. Pas les fantasmes qui y échappent complètement ! Et c'est bien pour cela qu'il est si difficile d'en parler et bien délicat aussi.Pour la barbarie, tu as en partie raison, Mais je pensais à des époques dont on n'imagines même pas ce qu'était la vie quotidienne.Bises

Lmvie 21/03/2009 00:39


Cet échange m'intéresse avec toi, j'avais compris le fond mais alors la forme dis moi :

Peux tu m'expliquer alors ta phrase : "Le problème c'est que c'est intellectuel et heureusement"

Bisous



Jeanne 20/03/2009 00:10

Eh bien dit donc, pour quelqu'un qui ne veut pas qu'on pense pour toi ! Qu'es-ce que tu nous mets dans notre tête. Wouaf lol mdr etc. C'est un mot bien galvaudé. Ton topo est bien intéressant. Le problème c'est que c'est intellectuel (et heureusement) mais que les fanstasmes sont de l'ordre de l'émotionnel. Je suis assez d'accord avec Carambaole et encore plus pour les autres fantasmes ! Ils servent à éviter le passage à l'acte; To be or not to be, c'est essentiellement dans une société sans pitié, tuer ou sinon être tué. On n'en est plus là mais le danger de régression vers la barbarie n'est jamais bien loin.Bon je suis devenue trop sérieuse, ça doit être mon côté sombre !Bisous

Lmvie 20/03/2009 10:32


Intellectuel le fantasme ??????...je crois que nous pourrions engager une longue très longue conversation intellectuelle à ce sujet...


Je comprends que tu prononces ce mot car tu prends mon blog en cours de route...

Seulement ce billet est la suite d'une longue très longue histoire d'ordre "émotionnelle" justement...

La barbarie mais elle est là regarde le monde !

Merci pour ce partage important...

Bisous



Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège