Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 14:20
      







             "J'ai peur du jour où je n'aurai plus peur". Martine Delerm



Voilà mon fortin s'était effondré.
Mon échauguette disparue.
Et pourtant les deux m'avaient terriblement servis toute mon existence, ils me protégeaient d'un attendrissement certainement...stupide certes, mais je fus construite ainsi.
Solide apparemment, du cristal à l'intérieur.
Mes remparts m'avaient cernée afin de faire bloc contre la vie.
Le bloc il était là maintenant sous forme de visage.
Nue comme un ver, dépouillée de mes protections, allongée sur le sable j'écrivais ou plus exactement je tentais d'écrire de longues missives à ma soeur aînée.
Nous avions sept années d'écart ce qui étant petites ne nous avait permis aucune communication, aucune entente.
Nous étions et sommes toujours très différentes.
Forcément, un enfant est identique à ses parents ou opposé ce qui revient au même puisque le référent reste le parent.
Pourquoi me tournai-je vers elle ?
Je n'en sais trop rien.
Parce qu'elle était plus âgée, parce que ma mère ne m'ouvrait pas ses bras sans doute, joli transfert, elle la remplaçait, c'est tout.
Aujourd'hui nous ne nous adressons quasiment plus la parole mais ceci est une autre histoire.
Et pourtant c'était à elle que je racontais jour après jour ce qui m'arrivait.
Ecrire relevait de l'exploit, non pas que je manquais d'inspiration mais il fallait tenir le stylo.
Mon écriture était devenue illisible, comme moi, et je devais arracher de mes doigts une parcelle de force pour que ce fichu feutre reste vertical.
Je sais qu'elle ne comprenait pas grand chose à ce que je pouvais lui narrer, mais elle répondait à mon courrier, elle était là même si ce que j'essayais de lui transmettre ressemblait à une langue étrangère.
Serions nous réunies de nouveau ?

Suite






Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Dépression
commenter cet article

commentaires

Quichottine :0010: 24/02/2009 16:37

Merci...

Lmvie 24/02/2009 17:23


J'essaierai à chaque fois de te répondre du mieux que je puis


Quichottine :0010: 24/02/2009 13:30

Tu dis "aujourd'hui nous ne nous adressons plus jamais la parole"...Fait-elle partie de ceux qui ont été si présent que tu aies dû leur dire "adieu" pour achever ton ouvrage de reconstruction ?Ce silence entre vous est-il voulu de vous deux ?Tu n'es pas obligée de répondre.Je comprendrais que tu ne le fasses pas, mais je devais te dire ce que je ressentais.

Lmvie 24/02/2009 16:19


Ma reconstruction ne passait pas pas par un "adieu" avec elle.
Ce fut pour d'autres raisons notre séparation
Il y eut des retrouvailles deux ans après
Et depuis un an je ne la revois plus depuis le décès de ma mère, je t'en parlerai si nous nous voyons un jour, elle fait partie comme je te le disais précédemment des personnes dont je dois me
protéger.

Continue à me dire ce que tu ressens surtout


dubois stella 08/06/2008 14:54

Ma maman m'a toujours dit : "une amie prés de toi c'est mieux qu'une soeur loin de toi". Comme elle a raison. Je t'embrasse ma Nouche

Marc de Metz 19/05/2008 21:19

Lmvie, juste de passage, juste le temps de te dire que nous aurons encore à parler après ma lecture de ce billet... Je t'embrasse, très fort. Bonne soirée, @ très vite. Marc.

Flo-Avril2 19/05/2008 19:32

J'ai connu le même genre... moi malade et ma soeur valide, vers qui allait-on? Mais elle était là, toujours présente...
Je te fais d'énormes bisous
Amitiés, Flo

Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège