Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 22:00






    " Mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier". William Shakespeare.




Je revis une fois Adam après la séance "séparation" d'avec le groupe.
Je le revis cette fois pour nous dire "Adieu".
Une séparation est douloureuse quelqu'elle soit, il est donc nécessaire de passer par l'émotion ou les émotions qui font pleurer ou qui vous brûlent l'estomac, vous nouent la gorge et vous mettent le coeur dans les talons.
Je me répète certes mais c'était tellement, tellement important.
Ne surtout rien occulter, mais vivre les  ressentis profondément, les vivre intensément même s'il s'agit de la mort.
Je n'avais pas dit "aurevoir" à mon visage, pas un signe, pas un regard...rien
Je m'étais ruée sur le bistouri comme sur une bouée de sauvetage sans me retourner, surtout sans me retourner, vous savez comme dans les films...où l'actrice part en courant.
Quelle grossière, monstrueuse erreur.
Je n'avais pas un seul instant pensé à prendre le temps de me regarder tout bêtement dans la glace avant l'intervention et j'en supporte toujours et encore les conséquences.
Ignorante que j'étais.
Je suis un peu moins bête aujourd'hui, enfin je crois.
J'aime mes souvenirs de l'Afrique, elle est présente en moi, vivante, mais je peux résider en France sans regret aucun.
Pour Adam je fis de même.
Je n'oublierai jamais quand il m'a prise dans ses bras, tout doucement, très tendrement.
Je pleurais à chaudes larmes mais je pris cette fois le temps de le regarder longuement quand il prononça ce simple mot : "Adieu".
Je me suis éloignée lentement, sans courir, en prenant bien conscience que mon corps tremblait de partout comme une feuille prête à se décrocher, que j'avais une peine profonde et que je ne le reverrai jamais.
Il m'avait aidé à survivre.

Suite











Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article

commentaires

siratus 05/08/2009 01:04

Savoir dire au revoir, adieu, n'est jamais facile. Je crois bien aussi qu'il est bon de le faire.

Lmvie 05/08/2009 19:38


Indispensable, je le sais maintenant pour avoir "vécu" les deux...

Sinon il y a des séquelles...des petites traces toujours à mon humble avis.

Je t'embrasse


cerisette 17/06/2009 14:28

tu m'apprends beaucoup de choses au cours de tes lignesbisouscerisette

Lmvie 17/06/2009 16:13


J'ai appris tellement aussi j'essaie de partager un peu...

Bisous


mamalilou 11/03/2009 15:19

bisou ému, c'est un tel flôt d'émotion tes billets que je compulse, je dois faire des breaks pour me rééquilibrer...ou je finis en chamallow!!

Lmvie 11/03/2009 17:11


Mes émotions deviennent tiennes, alors c'est qu'elles sont déjà tiennes.

Mamalilou prend ton temps...et je ne sais plus comment te dire...à part merci d'être là


Quichottine :0010: 22/02/2009 21:41

Il aurait pu venir en France, à un moment où à un autre...

Lmvie 22/02/2009 21:54


Peut-être mais l'adieu fait partie de l'apprentissage du deuil aussi.

Un lien avec ces personnes est très particulier, on se doit de ne plus les revoir si je puis dire comme un psychanalyste...


Quichottine :0010: 22/02/2009 21:21

Tu ne l'as jamais revu ?...

Lmvie 22/02/2009 21:40


Je ne suis jamais retournée en Afrique noire et je crois que je n'y retournerai jamais.
De plus ce pays est dévasté par la guerre.


Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège