Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 13:46


                                           


anim288-copie-1.gif  "Nous trouverons un chemin ou nous en créerons un" Hannibal.




Avant de commencer mon article je remercie Ptitsa de m'avoir fait remarquer ma superbe faute sur le mot Gestalt.
Et oui, j'avais mis deux ailes dans mon élan actuel, mais cette erreur  me satisfait pleinement, à savoir que même l'écriture est complètement révélatrice de notre inconscient qui lui ne se trompe guère et vous a ainsi révélé qu à ce jour, j'ai moi aussi deux ailes et que je ne suis plus amputée...


A peine commencée cette Gestalt...non je ne continue pas de suite...

Je crois que je vais faire une parenthèse sur cette méthode pour ceux qui ne la connaîtrait pas car elle peut leur être utile un jour pour "dégrossir", "débroussailler" tout ce qui peut être confus en eux, tout ce qui ne va pas dans leur vie, et désireux (se) "d'amorcer" un changement.

Elle privilégie l'expérience vécue, les faits concrets.
Elle utilisera plus le "comment" que le "pourquoi".
C'est une relation dynamique entre un sujet et un objet, une autre personne, une chose, un sentiment etc...
Cette relation est déterminée par un besoin du sujet et tend vers la satisfaction de ce besoin.
Le besoin satisfait la relation cesse d'exister et la Gestalt est terminée entraînant un sentiment de bien être et de complétude.

Son créateur Frederick Perls a pour but "de développer le processus de maturité et le potentiel humain et de combler les failles de la personnalité pour rendre à l'individu sa totalité".
Il s'agit plus d'un processus de prise de conscience que de "soigner".

Le seul médecin capable de vous soigner dans cet état c'est vous même.

Par contre je me permets d'insister sur un détail qui me semble avoir une certaine importance.

Appliquer dans sa vie de tous les jours le "comment" à la place du "pourquoi" change complètement et radicalement votre position, et la vision des choses, de la situation etc...
Avez-vous essayé ?

Et je ferai à ce sujet une nouvelle parenthèse , en Afrique où j'ai résidé vingt ans, l'ethnie majoritaire avait bien sûr son dialecte, et incroyable pour nous européens, dans leur langage le mot "pourquoi" n'existait pas !!!
Tout simplement.
Pendant vingt années il était inutile d'énoncer un pourquoi car je n'avais jamais de réponse, donc ce mot fut rayé de mon vocabulaire quand je m'adressais aux autochtones. Et je ne m'en suis pas plus mal portée.

Je vous invite vraiment à pratiquer quelques essais.
Un exemple simplissime : Pourquoi suis-je énervée ?
Vous allez forcément trouver une bonne raison, ou de bonnes raisons, en règle générale en rapport avec l'autre, un évènement ou un environnement.
Par contre "comment je m'y prends pour m'énerver de la sorte ?" vous renverra à vous et à vous uniquement et c'est un des moyens pour rester centré (e) et étudier son et ses problèmes et non s'en prendre aux autres.
Mais voilà à partir de là c'est vous qui serez sur la sellette.
Si vous dites: "Pourquoi je l'aime ?"
Votre réponse neuf fois sur dix sera parce qu'il ou elle a telle qualité ou défaut, tel physique...que sais-je encore, donc c'est de l'autre dont vous parlez
Mais comment je l'aime ?...
Je vous laisse y répondre !!!


Suite


undefined






Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Psychothérapie
commenter cet article

commentaires

Elisabeth 18/12/2010 00:56



Bonsoir Lmvie,


Trés interessant cette application du mot "comment"dans la vie de tous les jours à la place du "pourquoi". Les réponses ne sont pas les mêmes. S'adressant à notre "nous" au lieu de se projetter
sur les autres. C'est mieux de décripter nos sentiments personnels. Merci.



Lmvie 18/12/2010 15:55



Oui mais hélas si peu appliqué...


Si cela peut te servir c'est avec plaisir



Ut 15/08/2009 11:34

Merci Lmvie... mais le repos est au bout du chemin; et le chemin..... :)

Lmvie 15/08/2009 11:56


Tu peux reposer ton corps un peu non ?

Oui je sais, je sais...


Ut 15/08/2009 11:23

Belle journée à toi Lmvie. Et à ceux qui t'aiment.

Lmvie 15/08/2009 11:31


Que cette journée soit un jour de "repos" pour toi


Je t'embrasse


Ut 14/08/2009 23:07

Ah si tu savais Lmvie comme j'aimerais me pardonner!Tu peux faire sauter ces coms: nous deux on les connaît ;)J'ai très très mal quand je viens ici: il y a un truc tout proche qui a envie de vomir; mais doc n'est pas là, alors j'ai peur de le laisser sortir, sans les armes ..; tu comprends?Oui, bien sûr que tu comprends!Baisers doux.

Lmvie 14/08/2009 23:40


Oui je comprends si bien...ne te fait pas souffrir davantage.

Je t'embrasse


Ut 14/08/2009 20:06

Eh oui!.... Pardon :)Et pardon à moi pour ne pas avoir envie (décidément, je n'ai envie de rien!) de répondre à cette question là.Et là je sais le comment: je n'ai pas envie d'avoir mal; de secouer le vieil arbre à douleurs.Un baiser Lmvie.

Lmvie 14/08/2009 22:46


Pardon ?

Mais je rêve là, retire ce mot de suite ma chère Ut...

Les vieux arbres sont les plus ombrageux certes, mais quelle puissance !


Je t'embrasse fort


Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège