Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 14:32
"La vie qui crée le désespoir est plus forte que le désespoir". Blaise Pascal"


.

Voilà, la meule de foin était entassée à moi d'y trouver l'aiguille.
Certains du groupe admiraient mon courage d'avoir abandonné les anti- dépresseurs. Ils auraient aimé faire de même.
Courageuse non, pressée et prête oui.
Je garderai jusqu'à la fin de mes jours l'image qui, pour moi, symbolise l'arrêt de ces médicaments.
Avec eux j'apercevais au loin un ravin suffisamment éloigné pour ne rien risquer.
C'est une forme de confort, de cocon, de refuge temporaire, d'apaisement mais ils sont aussi un voile.
Sans eux j'étais au ras de la falaise en permanence et je regardais en bas.
Soit je me jetais dans le vide, et cela porte le nom de suicide, soit je me penchais pour voir ce qu'il y avait en bas, sans vertige, sans peur.
J'avais choisi la deuxième possibilité.
Autant vivre avec un revolver sur la tempe.
La somatisation atteignait son paroxysme.
Je me retrouvais avec le bras gauche complètement paralysé.
Je devins muette également une journée entière faisant des efforts surhumains pour prononcer un mot en déformant ma bouche autant que je le pouvais.
Puis ce fut une jambe qui disparut, envolée, plus de sensation plus rien !
Je m'amputais de toutes les parties possibles de mon corps.
Un jour je saurai pourquoi.
Les hallucinations revenaient au galop.
Dans mon lit j'ai revu le petit chien que j'avais étant petite fille, sauf qu'il lui manquait le train arrière, même lui je l'amputais.
Je pouvais le toucher.
Je passais des nuits à chercher mes membres.
Jamais je n'oublierai cette sensation d'absence "corporelle", de disparition, de non consistance.
Ou d'absence tout court ?



undefined


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lmvie - dans Dépression
commenter cet article

commentaires

DD :0071: 19/03/2013 11:55


 je suis toujours là, je n'arrive pas à me détacher de votre blog ...


OUI vous avez bien fait d'arrêter le traitement, il est utile en "traitement d'attaque" certes, mais je crois beaucoup plus en la psychothérapie au long cours, je ne connais pour ma part que
l'individuelle


et vous en aviez des choses à sortir ... heureusement que vous avez suivi une psychothérapie, le mal que l'on renferme nous ronge sinon !


votre récit est passionnant, j'aurais acheté votre livre si vous en aviez écrit un ...


 

Lmvie 19/03/2013 18:37



J'ai écrit un manuscrit qui a obtenu une récompense à Paris mais personne n'a voulu publier...



Chana 27/08/2010 08:40



Eh bien ! C'est ce que l'on appelle de la psychosomatisation ou alors je n'y connais rien !! Le corps parle, le corps crie ce que dans la tête l'on n'est pas prêt à voir.



Lmvie 28/08/2010 14:59



Il est l'un des "moyens" favoris de notre inconscient



siratus 02/08/2009 20:36

Impressionnant, cette somatisation, ces hallucinations...Dire que tu es passée par là, pour un "simple lifting" !

Lmvie 02/08/2009 22:54


Je me dis aujourd'hui que je devais passer par là pour "être" la personne que je suis à cet instant...

Toi tu explores les fonds sous marins, moi j'ai exploré et continue d'explorer les "fonds" humains, tu as découvert des trésors...moi aussi


je t'embrasse





je t'embrasse



cerisette 23/02/2009 19:09

cela n'a pas de nom tellement cela a du etre durbisouscerisette

Lmvie 23/02/2009 21:29


Terrifiant !
Bisous


Quichottine :0010: 16/02/2009 21:16

Je ne sais si tu as remis l'image ou si OB l'avait cachée et rendue, mais merci pour cette rose vue ce soir... et pour ta réponse.

Lmvie 16/02/2009 21:43


Je viens de la remettre grâce à ton info.


Une Part De Moi

  • : Motspourmaux
  • Motspourmaux
  • : L'histoire d'un parcours de vie changé par des douleurs morales et physiques dues à la chirurgie esthétique. Alors depuis : "La vie ne se compte pas en respirations mais en moments qui t'ont coupé le souffle"
  • Contact

Profil

  • Lmvie
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti.
Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). 
Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse
  • Fonctionne avec mon coeur et mon ressenti. Savourer un livre, déguster un met, un vin, un moment avec un (e) ami (e). Vous autres m'intéressez particulièrement sans oublier Paris, les voyages et la psychanalyse

Ceci est une histoire

 

 


Attention ce ne sont pas des articles indépendants les uns des autres, quand vous ouvrirez mon blog vous serez sur le début de mon histoire c'est pourquoi ma présentation commence ainsi et non par ma dernière parution.
En conséquence de quoi, mes articles les plus récents ne sont apparents qu'en dernière page. Dans un module à droite vous trouverez les derniers épisodes et pour revenir il vous suffit de cliquer sur ma bannière. 

Bonne lecture et merci à vous tous qui papillonnez en ce site. 

Ma musique

free music

Je protège